Return to Actualités

ZERO DISCRIMINATION DAY 2016

Dans le cadre de la sensibilisation et la lutte contre le VIH/SIDA, le 1er Mars représente la journée mondiale de lutte contre la discrimination et la stigmatisation des PVVIH.
salvator
La discrimination continue d'affecter la vie de millions de personnes à travers le monde. Le 1er Mars, des initiatives de tous les coins du monde se sont manifestées sous le thème du vivre différemment afin de célébrer la diversité et rejeter la discrimination sous toutes ses formes. La discrimination est la violation des droits humains et ne doit pas rester sans réponse.

A Madagascar, pour la journée #‎ZeroDiscrimination 2016, 150 pair-éducateurs ont été ont été formés en collaboration avec le directeur pays de l'ONUSIDA, Mr Salvator Niyonzima. Ils sont allés au contact de la population locale à Antananarivo pour discuter des difficultés rencontrées par les personnes séropositives et les populations les plus à risques et pour plaidoyer en faveur des tests et conseils VIH gratuits. Photos gracieusement offertes par Haddad Toni

Aux Comores, la commémoration a été menée par La Direction de Lutte contre le Sida (DLS) en collaboration avec les membres de RAVANE OI aux Comores. Ils se sont réunis dans les locaux de la DLS pour célébrer cette journée et faire passer le message suivant:

« Nous vous informons qu’aucune personne infectée ou affectée par le VIH/SIDA ne doit faire l’objet d’aucune discrimination ou stigmatisation, ni d’aucune humiliation ou atteinte à sa dignité; elle ne doit pas faire l’objet d’une quelconque restriction à ses droits ou d’une exploitation en raison de son statut sérologique et nous vous prions de traiter nos frères et soeurs infecté(e)s ou affecté(e)s de façon égale sans distinction liée à leur statut sérologique et vivre en harmonie avec eux car ils/elles ont besoin de notre soutien ».

Ces manifestations ont été organisées afin de réunir les organisations de la société civile pour conscientiser la population sur les méfaits de la discrimination et alerter le gouvernement sur les problèmes les plus difficiles qui peuvent être résolus en éliminant la discrimination.